top of page
  • Mehdi B.

Tu t'es fait avoir !

Chers amis, 

Quand en 2012 j’ai voulu acheter un bien immobilier au Maroc, tout le monde me l’a déconseillé.

Même des membres de ma famille qui n’étaient jamais allés au Maroc.

Selon mon beau-frère agent immobilier en France, j’étais en train de me faire rouler, on allait me voler toutes mes économies, j’allais finir sans un sou.

Je lui ai montré la brochure du promoteur immobilier qui vendait du rêve (mais rien n’était encore construit).

Il s’est encore plus moqué de moi.



J’ai résisté et j’ai quand même décidé d’acheter un appartement au rez de chaussée de 90 m2 avec un petit jardinet de 20 m2 dans une résidence avec piscine à 500m de la plage.

Tu ne vas jamais l’avoir cet appartement

Mon plan était clair : je reste au Maroc d’octobre à mars quand il fait froid en Europe. Et l’appartement que j’ai acheté au Maroc, je le loue à des touristes les 6 mois restants.

La désillusion a commencé quand le promoteur a reporté la date de livraison une première fois, puis une deuxième.. 

Mon beau-frère rigolait : “je t'avais prévenu, tu ne vas jamais l’avoir cet appartement !”

Je vous avoue que j’ai paniqué un peu au début. Jusqu’au jour où le courrier est arrivé “Votre appartement est prêt”.

J’ai sauté dans le premier avion pour aller boucler les démarches et récupérer enfin les clés.

Y a que vous qui râlez ici

J’avais hâte de prouver à mon beau-frère que tout se passait bien, mais c’était loin d’être le cas.

Chaque jour que je passais dans l’appartement je découvrais de nouvelles choses mal faites. Parquet mal posé, store qui ne ferme pas bien, carrelage fissuré, peinture grossièrement appliquée.

Heureusement que la garantie du promoteur couvrait tout pendant un an.

J’appelais tous les jours pour un nouveau problème ; les ouvriers m’ont surnommé “le râleur”. 

La pire expérience fut la fuite de la climatisation centrale dans le plafond.

Ils ont dû casser et reboucher 2 fois le plafond avant de régler le problème.



149€ la nuit

Maintenant à chaque fois que je suis ici j’envoie une photo à mon beau-frère pour lui dire “hé hé j’avais raison”.

Hier je lui ai envoyé celle-ci :



J’ai pris cette photo le dimanche 24 octobre à 16h. Il faisait 28 degrés et l’eau était très bonne.

Chez mon beau-frère à Amiens, il faisait 14 degrés et il pleuvait 😉 

Mes voisins “marocains” ont déjà mis leur appartement en location.

Je suis tombé sur 2 annonces déjà sur internet qui les louent 149€ par nuit (en novembre) !



 Donc j’avais doublement raison.

La location de l’appartement va me permettre de passer l’été en Europe malgré les prix qui augmentent de partout. 

En attendant, je profite de mon automne au soleil... tout en économisant de l’argent.

On ne cuisine pas au Maroc

Au Maroc, en plus, on en arrive à perdre la notion de la valeur des choses tellement rien ne coûte cher.

Ce matin, c'était un petit déjeuner avec crêpe traditionnelle au bord de la mer pour 3€. Hier midi tajine de poulet pour deux pour 5€.



Je ne cuisine même pas ici, je n’en ai pas besoin.

Hier soir j’ai acheté 1kg de viande déjà grillée et assaisonnée pour 8€.

Pour le déjeuner d’aujourd’hui on hésite encore entre du poisson grillé ou un couscous.

On ne fait pas de ménage non plus, pour 10€ la femme de ménage fait tout pendant qu’on est à la piscine.

Si cela vous intéresse, je vous parlerai de toutes les étapes d’un achat immobilier au Maroc dans une prochaine lettre.

Vous éviterez ainsi les erreurs que j’ai pu faire !

Bien chaleureusement,

Mehdi B.

16 views0 comments

Recent Posts

See All

Comments


bottom of page